Ensemble, construire l'avenir de chacun

Sainte Agnès




CA & Organisation


L'Association Sainte Agnès est organisée comme telle :

Un Conseil d'administration,
de 14 membres, issus de divers horizons de la société, dont 4 représentants des proches des personnes accueillies

Le Conseil d'Administration apporte son soutien à la réalisation des projets des établissements dans une logique de développement raisonné. L’ambition de l’association est en effet de proposer la mise en œuvre de dispositifs d’accompagnement nouveaux ou insuffisamment structurés afin de mieux répondre aux besoins et souhaits des personnes. Ces propositions sont portes le plus souvent en partenariat avec d’autres acteurs du secteur médico-social.


Une Direction générale qui supervise et fédère les différentes directions, avec l’appui des fonctions support du siège. Elle a pour mission de proposer, d'animer et de mettre en œuvre la politique de l'association, l'ensemble de ses actions et de ses activités. À ce titre, elle est responsable du projet de l'association.

Des directions d'activité comme
  • la Direction Accompagnement et Lieux de vie - avec les Foyer d'hébergement, le Foyer de vie, le SAJ, AFS et le SERAT
  • Direction d’Etablissement et Service d’Aide par le Travail - pour 4 activités : Sous-traitance Industrielle, Blanchisserie Industrielle, Restauration Collectve, Entretien espaces Vert et Propreté urbaine
  • Direction Service protection des majeurs
Selon l'organigramme fonctionnel suivant : Cliquez ICI

A noter que :

l'Index de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes pour l'Association Ste Agnès est de 99/100 pour l'année 2019 .

Cette note provient d’un calcul obtenu à partir de 5 indicateurs :
  1. l'écart de rémunération entre les femmes et les hommes, calculé à partir de la moyenne de la rémunération des femmes comparée à celle des hommes, par tranche d'âge et par catégorie de postes équivalents ;
  2. l'écart de taux d'augmentations individuelles de salaire ne correspondant pas à des promotions entre les femmes et les hommes ;
  3. l'écart de taux de promotions entre les femmes et les hommes ;
  4. le pourcentage de salariées ayant bénéficié d'une augmentation dans l'année de leur retour de congé de maternité, si des augmentations sont intervenues au cours de la période pendant laquelle le congé a été pris;
  5. le nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations.



 

S'abonner à la newsletter

Et recevez bientôt les dernières actus...

> Gérer mon abonnement
> Se désinscrire